organisation chaine numériqueBonjour,

Dans ce nouvel article, nous allons parler d’un sujet souvent méconnu: l’organisation d’une chaîne numérique.

Nous en sommes entourés dans notre quotidien, mais nous les connaissons assez peu… Si je voulais vous en donner quelques exemples, on pourrait facilement citer : la photographie numérique, l’impression du traitement texte ou bien sûr, le fraisage numérique de semelles orthopédiques.

Nous pourrions en citer bien d’autres, et il est important de constater que toutes ces chaînes sont organisées exactement de la même manière.

On peut les décomposer en 4 blocs.

chaine num

 

Si on fait le parallèle avec la photographie, la chaine numérique serait :

 

chaine photo

La valeur de la chaine numérique, c’est-à-dire sa capacité à donner un produit fini de grande qualité dépendra toujours de la valeur de l’élément le plus faible.

Donc si vous avez un superbe appareil photo, mais une mauvaise imprimante, la valeur de la photo finale sera définie par la qualité d’impression de l’imprimante.

Dans le domaine de la podologie, on pourra raisonner de la même manière. Le système d’acquisition sera la plaque de pression, ou le scanner 3D,  le logiciel de traitement sera le logiciel qui permet la modélisation de la semelle. On transformera ensuite cette modélisation en « parcours d’outil ». Ce fichier sera envoyé à notre fraiseuse, pour que vous puissiez avoir un produit fini le plus précis et le plus performant possible.

 

Des questions ?

Visitez notre site internet www.ergorecherche.fr

Ou contactez nous en cliquant ici !

 

Bonne fin de semaine.

Categories: Technologie

Poster une réponse


Le Blog Ergo Recherche © 2013      BWA : création site Internet Dijon