adatpation semelle

Un des enjeux principaux des semelles: il faut qu’elles s’adaptent dans les chaussures!

Pour cela, il faut que le praticien puisse les fabriquer de manière à ce qu’elles soient ni trop épaisse, ni être trop large!

Pour l’épaisseur:

Quand on parle de semelle numérique, la finesse souhaitée sera de 1mm. Bien qu’on puisse usiner à 0,7mm, nos clients considèrent qu’en dessous de 1mm, il vaut mieux couper la semelle au 2/3 à l’avant, pour laisser plus de place aux orteils.
Quoiqu’il en soit, cette finesse sera directement dépendante du type de machine utilisée et du savoir-faire de l’opérateur. En effet, plus on veut être fin en épaisseur de fraisage ou en impression, plus il faut que la machine soit parfaitement bien réglée. Si on parle d’usinage par fraisage, la finesse va donc dépendre de la vitesse de la machine, de la bonne tenue de la matière quand on la coupe, et de la rigidité du cadre de la machine. En effet, ce dernier point est important pour garantir une grande précision en minimisant les vibrations. (d’autres paramètres de qualité des outils de coupe ou de qualité de la matière usinée rentre évidemment en compte aussi).

Pour ce qui concerne la largeur de la semelle:

C’est un sujet qui est parfois oublié lors du choix d’une solution numérique. Pourtant, c’est primordial.

Bien sur, on pourra toujours avoir recours à une solution manuelle. En effet, pour ce qui concerne les semelles en EVA, elles sont retouchables une fois usinées. On sait que nos clients aiment se garder cette possibilité, qui permet de s’adapter en un tour de main lorsque le patient vient chercher ses semelles avec une paire de chaussure différente de celle apportée lors de la prise de mesure.

Mais ce qui permet de gagner du temps et de s’assurer une excellente qualité de finition, c’est de paramétrer directement dans le logiciel la largeur de la semelle. Pour cela, il faut que l’usinage ne se contente pas de faire la surface de la semelle… il faut aussi que les débords latéraux soient usinés de manière numérique. Chez Ergorecherche, nous avons évidemment relevé ce défi en proposant cette fonction à l’ensemble de nos clients. Ils peuvent alors anticiper l’adaptation de la semelle au chaussant en modifiant les largeurs des gabarits:

soit sur la largeur totale du gabarit
soit uniquement au niveau du talon
soit uniquement au niveau de l’avant pied
et pour finir, soit uniquement au niveau du médio-pied.

Cela permet une reproductibilité parfaite et une adaptation à la chaussure sans surprise. Et puis, vu qu’on retravaille le gabarit, on est capable de faire varier la largeur sans changer le reste de la semelle… Ainsi, il est possible de faire une semelle pour des chaussures de ville et une autre pour des chaussures plus larges (chaussures de travail, de sport etc…) sans changer la correction et en seulement quelques clics!

Tenté par la précision du numérique et ses possibilités innombrables? Contactez-nous vite!

 

Categories: Semelles, Technologie

Poster une réponse


Le Blog Ergo Recherche © 2013      BWA : création site Internet Dijon